pro-plaquiste facebook
logo plaquiste

Plâtrier et plaquiste : qui choisir pour mes travaux ?

Vous souhaitez faire appel à un professionnel qualifié pour vos travaux de rénovation intérieure pour obtenir un devis plaquiste. Lors de vos recherches, vous constatez que deux spécialistes pourraient correspondre à vos besoins : le plâtrier et le plaquiste. Mais alors, qui choisir ? Découvrez les spécificités de ces deux métiers bien souvent confondus et pourtant différents.

platrier plaquiste

Quelles sont les différences entre un plâtrier et un plaquiste ?

Le métier de plâtrier-plaquiste existe bel et bien. Cependant, afin de mieux comprendre le rôle de chacun, il convient de faire la distinction entre ces deux professions.

Quel est le rôle du plaquiste ?

Le plaquiste est spécialisé dans les travaux d’aménagement, de décoration et de finition intérieure. Il intervient après le gros œuvre, c’est-à-dire, une fois la construction du bâtiment achevée. En général, il s’occupe de la pose de panneaux préfabriqués et du montage de cloisons sèches (bois, plastique, métal, plaque de placo...) sur les surfaces à habiller : sol, plafond et mur.

Il se charge également d’enduire, de lisser et de joindre les plaques afin que les finitions soient parfaites. Parfois, son rôle est de garantir l’isolation thermique et acoustique des bâtiments. De cette manière, il participe à l’optimisation de la performance énergétique des logements. Si vous souhaitez rénover votre maison ou votre appartement, faire appel à cet artisan est plus que judicieux !

Néanmoins, ce métier va bien au-delà de la simple pose. En effet, pour réaliser sa mission de façon précise, le plaquiste doit étudier et analyser les plans en amont. Pour cela, il dispose d’une belle panoplie d’outils (équerre, niveau…). Ils vont lui permettre de connaître les dimensions afin de découper les plaques suivant les bonnes mesures.

Vous l’aurez compris, ce professionnel ne se contente pas que de pose cloison placo. Il doit également faire preuve d’une grande précision. Il se doit de posséder de vraies compétences techniques, notamment la lecture de plan, la maîtrise d’outils, l’application d’enduit et la connaissance des règles de sécurité et d’hygiène. Le goût du détail et le sens de la décoration lui sont tout aussi indispensables.

Généralement, les plaquistes ont soit acquis un diplôme (CAP, BTS, BEP...), soit réalisé une formation certifiante. Il est difficile d’accéder à ce métier rigoureux sans une bonne préparation !

Quel est le rôle du plâtrier ?

Tout comme le plaquiste, le plâtrier est un artisan du bâtiment. Cependant, son rôle est assez différent. Il ne s’occupe pas directement de la pose de panneaux, mais plutôt de l’enduit. Il se charge même du gâchage et de la fabrication du plâtre.

Le plâtrier va donc appliquer un mélange là où un plaquiste va poser des plaques. Pour effectuer son travail, il utilise une truelle qui va lui permettre d’enduire les surfaces. Il se sert ensuite d’une taloche pour bien étaler la matière. Finalement, après séchage, il lisse le plâtre pour un rendu net.

Il est aussi connu sous le nom de plafonneur, car bien souvent, il exécute les plafonds. Ce spécialiste fabrique également des cloisons en carreaux de plâtre et s’assure qu’elles s’emboîtent parfaitement. Il partage donc certaines de ces compétences avec le plaquiste, notamment le traçage, la lecture des plans et la maîtrise des matériaux de chantier.

D’ailleurs, tout comme son confrère, le plâtrier s’assure de la bonne isolation thermique et phonique des bâtiments avec son enduit. Toutefois, il arrive que ce dernier applique un plâtre prêt à l’emploi. Cela dépend de la nature du chantier et peut s’avérer un véritable gain de temps.

Quelles sont leurs prestations ?

Maintenant que vous connaissez la différence entre ces deux métiers, découvrez plus en détail les services respectifs que proposent ces professionnels du bâtiment.

Les prestations du plaquiste

De manière générale, le plaquiste peaufine votre aménagement intérieur pour le rendre plus attrayant tout en prenant en compte vos goûts. Ses services sont donc ciblés sur les finitions :

  • pose de plaque de plâtre préfabriquée (placo, BA13…) sur ossature ou rail métallique
  • intégration des menuiseries : porte, vitrage ;
  • cloisonnement des colonnes montantes (eau, gaz, électricité et VMC) ;
  • mise en place des huisseries et des encadrements ;
  • pose de joints.

Il peut bien sûr réaliser d’autres prestations sur mesure et vérifier, par exemple, l’aplomb des murs et l’horizontalité des sols. D’ailleurs, tout comme le plâtrier, cet expert intervient aussi bien dans les maisons, les appartements, les bureaux et les immeubles collectifs que les commerces ou les bâtiments publics.

Vous souhaitez parfaire votre intérieur avec divers ornements (moulures, colonnes, rosaces...) ? Privilégiez alors un staffeur ornemaniste. Il s’agit d’un professionnel du plâtre spécialisé dans la décoration. Que votre logement soit neuf ou ancien, il assure la réalisation et la pose d’éléments décoratifs en staff, un matériau composé de plâtre à mouler et de fibres.

Les prestations du plâtrier

Le plâtrier est assez polyvalent et propose plusieurs types de prestations. Parmi elles, l’enduisage des murs, des sols et des plafonds est sans aucun doute le service le plus demandé par les particuliers. Et pour cause, c’est une étape importante dans la finition d’un bâtiment.

Dans le cadre de la création ou de la rénovation d’un faux plafond, le plâtrier vérifie si les suspentes sont en bon état. Dans le cas contraire, il se charge de les remplacer et s’assure de leur bonne fixation.

Cet artisan est également ce qu’on appelle un stucateur. Cela signifie qu’il est spécialisé dans le briquetage (maçonnerie en brique). Il peut donc vous proposer :

  • la construction de cloison en brique ;
  • la pose d’enduit sur cloison en brique ;
  • les travaux de coffrage et d’habillage.

Avec l’ensemble de ces services, vous avez l’opportunité de créer des intérieurs sur mesure, personnalisés et qui vous ressemblent. Il ne faut surtout pas hésiter à solliciter l’avis de cet expert qui saura vous conseiller dans votre projet et vous présenter les solutions les plus adaptées.

Finalement, même si ces deux métiers sont différents, ils n’en sont pas moins complémentaires. C’est la raison pour laquelle un plaquiste est en mesure de proposer les prestations d’un plâtrier et vice versa. Il est donc fort probable que vous fassiez appel à un plâtrier-plaquiste pour vos travaux de rénovation. Cuisine, salle de bains, rangements, dressing, cheminée…
Vous êtes sûr de faire le bon choix !

Contact


plaquiste-enduit
Info
Après le passage du professionnel plaquiste, le devis est réalisé sous 7 jours environ, le temps de calculer les matériaux nécessaire suivant la superficie et la durée de l'intervention.
Tout dépend du professionnel qui intervient, certains travaillent avec du placo collé et d'autres sur rails. Les deux ont leurs avantages.
Le doublage collé permet au plaquiste d'aller plus vite car, il évite la pose de rails et l'isolation et intégrer à la plaque de plâtre, mais elles sont plus chers.
Le placo sur rail permet de rattraper une erreur sur un mur qui ne serait pas tout à fait d'aplomb, ainsi une nouvelle cloison posée sur rails permet de rattraper cette irrégularité. Les matériaux sont moins chers, mais nécessite plus de temps, car il faut poser les rails et la laine de verre.
Être jointeur est une spécialité tellement il est difficile de réaliser des joints de qualité, propre et étanche. Alors certains plaquistes sont formés pour effectuer des joints, d'autres non, et à l'inverse certains jointeurs se sont spécialisés dans ce domaine et ne font pas de pose de cloison.
Vous trouverez sur notre site des plaquistes jointeurs ou bien simplement des jointeurs.
C'est au peintre, c'est lui qui va préparer la cloison, la poncer à l'aide d'une ponceuse, il fera des petites retouches si nécessaire pour supprimer toute imperfection, se débarrasser de toute poussière de plâtre avant de peindre le mur.
I.T.I pour isolation thermique par l'intérieur. En fonction du mur que vous souhaitez isoler il faudra une certaine épaisseur d'isolant. Par exemple si nous voulons isoler un mur en contact avec l'extérieur la couche d'isolant sera plus épaisse que si nous voulons isoler une cloison a l'intérieur d'une maison. Il y a aussi l'isolation phonique pour isoler deux pièces sépareés par une cloison, ce sont des plaques de plâtre spécifique qui permettent d'isoler phonétiquement les deux pièces.
platrier-plaquiste